filmxgratui.hardxx.net vous recommande: www.sex-gratuit-tube.com - Voir tous les sites porno
filmxgratui.hardxx.net
Ajouter filmxgratui.hardxx.net aux favoris CFS_LOGOCMT
film x gratui 1 à 4 (au total 74) Page de videos:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  [Suiv >>] 
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ...
Avy Lee Rothvideos gratuites sexeBabethsur tout le visageBianka PureheartbaiséeHeather G.films sexyLea De MaebouffeuseSamantha Strongfilmes x

Vidéo super hot d'un partenaire qui bien installé sur son pot se fait chauffer par sa vieille copine du soir, une grosse pétasse aux énormes seins! Le gars s'installe sur une chaise juste à coté pour plus de confort et admire le travail de cette chaude à genoux devant lui en train de lui pomper le zboub! Pas égoïste le partenaire à son tour vient lui pomper la fente avant que celle ci très perverse se mette sur lui pour se faire exploser le vagin! Le homme se goinffre comme un malade a lui toucher ses beaux nichons sans parler de sa moule rasée comme une petite coquine, la vicieuse! Après l'a pencher prise dans toutes les positions, ça serait bête de ne pas profiter de ses nibards et il se fout carrément sur elle pour mettre sa bite entre ses nichons et nous voila parti pour une super masturbation entre les seins jusqu?à l?giclée de sperme dans la bouche ! Voir suce pute vicieuses immatures dans les autres categories: film gratuits en streaming francais infirmiere vicieuse

Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... défonce le fion
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... défonce le fion
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... jusqu'à lui décharger
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... jusqu'à lui décharger
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... jusqu'à prendre son pied
Vidéo super hot d'un mec qui bien installé sur son pot se fait ... jusqu'à prendre son pied
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales.
Phoebela salopeAurora Snowse fait limerEstelle Lawrenceun gros vibromasseurJill Kellyle liquideKagney Linn Karlenvideo adultesHeather G.regardez en streaming

Regarder la video adulte Ce site de sex videos gratuites ou plein de videos en HD a regarder en streaming et des films X en streaming. Des films de cul sont mises en streaming sur un site porno sans payer. Un vieux cochon sodomise une pute, un couple exhibitioniste tourne des films porno hard, des petites dévergondées allumeuses, des baiseuses blacks a beaux fessiers. Regarder des videos de porno fait maison et HAUTE RÉSOLUTION, tres souvient des videos très sexe à regarder sur notre site de cul. Des videos de fellation porno avec une grosse femme qui adore le cul. Des vidéos sexe gratuites à télécharger sur le tube youjizz Regardez en ligne des videos de cunilingus gratuites et des extraits porno sans payer. Télécharger des films X en streaming et des tube xxx gratuits. Tube erotique de videos xxx a regarder en ligne. Sexe en streaming gratuit dans des videos bandants ainsi des films X gratuits, clips en HD et des tchat sexe sur Grenoble Sexe en streaming gratuit avec des films porno et des videos charmant, clips de baise et des plans cul sans inscription Sur Montpellier Film X de Film xxx ! Des de sex films a regarder en ligne.

Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. mateurs
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. mateurs
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. comme une délurée
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. comme une délurée
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. font troncher
Les films en haute qualité de pute très nymphos et anales. font troncher
Gang bang pour femme mature chaude
Janie Keysun baisageMonica Santhiagolui enfilerTinkbouffeuseJanie Keysavec des joliesZarason copainJill Kellyil jouit

Cette fille se fait doigter et caliner par plein de potes dans un gros gang bang... Une excitante zézette avec un ticket de métro en guise de fente, un bon cul sympa et une bouche qui ne demande qu'à pomper des verges et recevoir du liquide blanc. Ils sont autour d'elle et chacun essaye de profiter au maximum et de s'incruster en pleine partie. cette chienne s'offre entièrement à leurs envies et leurs fantasmes. Une canaille vraiment canaille qui apprécie le sexe en groupe ! Grande soirée partouze fourre

Gang bang pour femme mature chaude la petite salope
Gang bang pour femme mature chaude la petite salope
Gang bang pour femme mature chaude beaux
Gang bang pour femme mature chaude beaux
Gang bang pour femme mature chaude films amateurs
Gang bang pour femme mature chaude films amateurs
Petit rappel : Les récits de Claire se situent à une époque ...
Jenny LoveitlentementSamantha Strongfait une pipeSamantha StrongnichonsSunrise AdamslentementCharleyun gros vibromasseurFarahkatsuni

Petit rappel : Les récits de Claire se situent à une époque antérieure à l'apparition du sida, époque où les aventures sans lendemain n'obligeaient pas à se protéger de latex. HIV toujours présent Une nana, deux copains de Jean-Pierre CEYTAIRE Marie. Jean-Pierre Ceytaire. Pour découvrir les oeuvres de cet artiste, je vous invite à visiter son tube : Les fantasmes de Claire 3. Visite spéciale Week-end de Pâques, Ascension, 1er mai, 15 août, vous avez remarqué tout ce qui peut tomber en panne pendant ces longs week-ends ? Quand ce n'est pas le téléviseur, c'est le lave-vaisselle, ou alors vous habitez au 5ème étage et c'est l'ascenseur qui fait des siennes. Il y a aussi le coup du bridge qui commence à bouger alors que votre dentiste est à Deauville ? Là, ce n'est pas un appareil qui est en panne, c'est Claire : Elle est en panne de pilules. Pas d'ordonnance, médecin habituel injoignable, pharmacie de quartier fermée, pharmacienne de garde bornée qui se refuse à délivrer les précieuses pilules sans ordonnance, bref, c'est le véritable calvaire d'un week-end prolongé qui commence pour Claire. Et elle a rendez-vous avec Antoine. En plus d?être un amant hors pair, Antoine sait aussi être un ami tendre sur l?épaule de qui elle peut s?épancher en toute confiance. Elle lui fait donc part de son petit problème, histoire d?évacuer l'agacement que lui cause ce contretemps. Antoine est plein de ressources, et son sens pratique a toujours étonné Claire. Selon lui, le plus simple est de faire établir une ordonnance en bonne et due forme, pas la peine de se compliquer la vie. Il défonce son portable, cherche un numéro en mémoire, Claire n'y prête pas attention sur le moment ? Le ton enjoué, le prénom qu'il prononce la sortent de ses pensées. Il parle à Thibault. Mais qui est ce Thibault ? Elle n'en a jamais entendu parler ? et pourquoi vont-ils le rencontrer à 17H ? Elle l'apprend dans les secondes qui suivent la fin de la communication : Thibault est médecin, et c'est un ami de fac. Antoine ne lui en dit pas plus, en dans une prairie du fait qu'il sera ravi de revoir son ami Thibault ? Il est soudain très gai, très enjoué, il rit, il raconte les plaisanteries qu'ils faisaient ensemble à la fac. On dirait soudain un môme qui se prépare à faire une farce. Et il va l'accompagner, c'est tout ce qu'elle retient. A part lorsqu'elle était petite fille, jamais Claire n'est allée consulter un médecin accompagnée d'une tierce personne, et, maintenant, encore moins un médecin ! Elle espère vivement qu'Antoine saura s'exhiber discret et rester dans la salle d'attente. Le problème, c'est qu'Antoine est parfois un peu mufle, il se sent à l'aise partout ? Et puis il va tenir à faire les présentations, du coup, Claire se sent mal à l'aise ? Une gêne, une très grande gêne, qu'elle aurait bien du mal à expliquer, persuadée qu'il n'en comprendrait pas la raison. Le film qui passe dans sa tête est en vitesse rapide et les questions affluent ? et s'il veut m'examiner ? et si son cabinet est vieillot, et si la salle d'examen n'est pas séparée du bureau ? et si Antoine est assis de manière à voir cet examen ? et si, et si ? Elle n'a plus 20 ans ? ce genre de choses ne devraient même pas lui effleurer l'esprit, elle est capable de maîtriser n'importe quelle situation ? sauf qu'avec Antoine c'est plus compliqué. Elle ne sait rien lui refuser. Le parking est tout près du cabinet médical. C'est un immeuble récent, l'entrée est lumineuse, la salle d'attente spacieuse, ils sont seuls. Ils ne parlent pas, un silence pesant s'est installé depuis qu'ils ont franchi le seuil de la porte. Claire croit déceler une lueur ironique, un peu froide, dans les yeux d'Antoine. Elle le sent distant, bien trop distant ? car il est toujours enjôleur ou empressé, caressant, parfois même amoureux ? Elle aimerait qu'il prenne sa main, qu'il lui parle encore de Thibault, qu'il lui dresse un portrait de lui ? ou qu'il lui raconte une histoire drôle ? L'irruption d'un géant barbu la fait frissonner. Aucun des deux copains ne le remarquent, ils sont bien trop occupés à se serrer la main, à se congratuler, à se dire à quel point ils sont heureux de se revoir. Ils se donnent de grandes tapes dans le dos, plaisantent, rient à gorge déployée ? et semblent ignorer la présence de Claire. Claire regarde les mains gigantesques de ce Thibault et s'imagine que ses patientes ne doivent pas toujours les apprécier? Elle note qu'il est plus grand qu'Antoine, il le dépasse d'une bonne tête et il a au moins 20 kilos de plus que lui ? Ses yeux sont verts, ses cheveux, très abondants, mais un peu trop longs au goût de Claire, sont poivre et sel. Et il a une très mignonne voix grave, mais assez forte. On peut dire que c'est un bel partenaire dans sa blouse blanche immaculée. Tiens, détail amusant, il est en jeans et santiags sous la blouse, et ça paraît presque insolite pour un toubib ? Claire le trouve aussitôt plus sympathique de ne pas arborer une tenue plus conventionnelle, plus stricte. Antoine prend un air malicieux en s'adressant à son ami : « Je te présente Claire ? c'est ma favorite, ma petite putain ! » ? Une présentation qui sonne l'invitation ! Ils se tournent vers elle, leurs yeux la scrutent, ils attendent visiblement une réaction de sa part. Elle se sent rougir mais ne dit rien, elle se contente de tendre la main à Thibault. Celui-ci la conserve sans doute un peu trop longtemps dans la sienne ? Puis, posant une main sur l?épaule de Claire, d'une légère pression, il la dirige vers le cabinet. Son dos la cuit ? les murmures derrière elle ? mais que se disent-ils ? ? Antoine est entré lui aussi ? c'est bien ce qu'elle redoutait le plus ! Ils sont assis dans les fauteuils faisant face à Thibault qui prend son rôle de toubib très au sérieux. Les questions fusent, elle se voit contrainte d'y répondre précisément. Elle enfonce ses ongles dans la paume de ses mains pour conjurer le sort : qu'il écrive vite cette ordonnance et que tout soit terminé ! ? car elle a noté que le sofa d'examen est visible au trois quart de la place où ils sont ! « Eh bien, Miss, déshabillez-vous que l'on voit si tout fonctionne ! Il y a un portemanteau sur votre droite. » Le piège se referme, elle n'est pas dupe, il pouvait rédiger cette ordonnance sans aucun examen ! Et c'est la panique. Elle se sent gauche, elle tremble, ses gestes sont saccadés, maladroits. Se deshabiller devant deux copains qui ne vont perdre aucun détail de son anatomie ? dans les circonstances présentes, car Claire ne refuserait pas de se deshabiller et de les allumer ailleurs que dans ce décor aseptisé ! Et Antoine qui ne dit rien, qui ne propose même pas de sortir pour alléger ce poids sur les épaules de Claire ! Elle est persuadée qu'il décharge du spectacle qu'elle donne en ce moment, il doit jubiler qu'elle soit si gênée, observée, détaillée ? Par souci de ne pas se retrouver en chaussettes dans la tenue d'Eve, elle les retire avidement avant de faire glisser son jean. Le pull noir en cachemire couvrant à demi ses fesses est le dernier rempart qui la protège. Un coup d??il rapide sur Antoine qui semble s'impatienter l'invite à en finir au plus vite. Le pull passe au dessus de ses cheveux retenus par une pince noire ? la pince s'accroche dans les mailles du pull et les longues mèches croulent sur ses épaules ? Ses mains s'affolent sur l'agrafe du balconnet, parviennent à la défaire ? ses nichons se libèrent de leur écrin de dentelle? le string suit cette lente course vers le sol pour rejoindre les autres fringues ? elle ne peut se résigner à les suspendre au portemanteau, car lever les bras lui semblerait être une invitation pour ces deux copains dont les regards sont déjà bien trop emplis de convoitise ! D'une pression de la main sur ses hanches, Thibault la pousse vers la banquette d'examen. Maladroitement Claire monte sur le marchepied ? En s'allongeant, le drap de papier colle sur son corps nue et ce bruit semble envahir toute pièce ? Son c'ur bat plus vite, le sang défonce ses tempes, sa vue se brouille derrière un voile de larmes ... Elle ressent les mains de Thibault qui emprisonne ses jambes pour les poser sur l'acier froid des étriers. Ses cuisses sont relevées, écartelées ? Claire regarde Antoine, Antoine qui assiste doucement au spectacle, l'humiliation de Claire est à son comble ? les nerfs à fleur de peau, les muscles contractés, elle voudrait hurler de rage. Thibault palpe les nichons, il s'attarde sur les pointes pour les pincer juste assez fort, les tordre entre ses gros doigts ? Ses mains glissent en caresses jusqu?à son ventre, comme pour calmer un animal ? reviennent pour palper sans ménagement le ventre souple de cette patiente un peu spéciale. Les commentaires destinés à son ami Antoine vont bon train, comme si Claire n?était qu'un petit animal ou une captive, sur le marché aux esclaves de la Corne d'Or ? « Bonne petite pouliche, c'est ferme tout ça, ça réagit au quart de tour, dis-moi ! (rire gras) ? tu ne dois pas t'ennuyer ! » « Avec Claire aucun gars ne peut s'ennuyer, c'est une meuf gonflable, un jouet superbe ? si tu savais comme elle est bonne à niquer ! » Une trêve, juste pour entendre le latex des gants claquant sur les battoirs du médecin de service ? et le cliquetis du spéculum sur la tablette en inox. Le froid du gel glace la chair tendre et l'acier pénètre dans sa chatte. Thibault dévisse l'instrument de torture écartant tout sur son passage ? écartelant cette intimité ? « Tu n'as jamais vu de près ? Tu veux profiter ? » Et à la plus grande stupéfaction de Claire, Antoine acquiesce, il se lève et vient auprès d'eux. Maintenant, les larmes de Claire coulent vraiment, elle réalise que de tous les délires les plus fous qu'ils ont maintes fois échafaudés ensemble, celui-ci est bien le pire de ce qu'ils auraient pu imaginer. Elle prend une décision : ne plus penser, ne plus résister et se laisser faire. C'est peut être l?épreuve dont elle a besoin pour savoir « si » la soumission peut l'amener vers des plaisirs nouveaux. L'objet quitte enfin son entrecuisse ? Elle resserre les jambes comme elle peut. Une claque magistrale à l'intérieur de la cuisse gauche lui arrache un cri de douleur. « Ouvre sa chatte ! » La voix d'Antoine est une seconde claque, bien plus cinglante que celle qu'il vient de lui asséner. Il est là, si près d'elle ? elle ressent le tissu de son fut sur le dos de sa main, agrippée sur le drap de papier. Elle tente de trouver le chaud de la sienne, mais il la repousse ? Antoine observe Thibault avec attention. Ses yeux vont de la main qui se fraie un passage dans sa chatte à ses yeux apeurés ... et cela l'excite terriblement ? Il vient coller le renflement de son fut contre la main de Claire pour s'y frotter sans aucune réserve. Visiblement, les deux complices s?étaient mis d'accord à son insu , dès l'appel téléphonique. Malgré sa décision de subir, elle ne peut s'empêcher de repousser l'intrusion des doigts dans sa chair, en contractant tous ses muscles. « Mais, c'est qu'elle résiste ta étudiante cochonne, ou bien elle est très étroite ! » « Vas-y, tu verras, elle ne va pas résister longtemps, ma grande jouisseuse ! » rétorque Antoine. Thibault, s'il avait encore une hésitation ? n'a plus aucun égard pour cette chaude aux fesses écartelées dans les étriers. Il lui ordonne de se détendre et comme elle n'y parvient toujours pas, il force l'entrée directement avec trois de ses énormes doigts ? qu'il fait coulisser progressivement sous le gel. Claire prend appui sur le fer des étriers et s'arc-boute, tendant ainsi son ventre au devant de ces doigts qui dilatent sa fente ? l'accélération de son souffle, ses gémissements de jouissance sont déjà une offrande pour les deux complices. Pour eux : elle est prête, il ne reste plus qu?à lui faire changer de position, uniquement pour l'humilier et l'asservir un peu plus : plus d?étriers, comme une chienne, en position de salope offerte ? à genoux, bras tendus, bouche béante pour avaler le sexe bien dur d'Antoine ? pendant que Thibault la besogne avec force, butant jusqu'aufond de son ventre ? fente éclatée, douloureuse ? juteuse ? Malmenée, abusée ? et ils échangent ? Thibault vient dans sa gueule ? elle croit étouffer tant son manche est énormé ? Dès qu'Antoine la pénètre ? son corps se détend, il est en pays de connaissance ? pourtant il lui tire les cheveux, ses dents mordent férocement la chair de ses épaules, mais c'est bon ? si bon qu'elle oublie qu'elle manque d'air ? elle ressent l'extase monter en elle, une sève douce qui dégouline entre ses jambes ? et cette jouissance devient divine, presque irréelle lorsqu'elle sent venir celle d'Antoine ? sous les soubresauts de son plaisir à lui, elle reçoit avec délectation celle de Thibault, qui suinte au plus profond de sa gorge. Repus, ils l'abandonnent ? Claire met un peu de temps à se relever, à s'essuyer comme elle peut avec les serviettes en papier qu'elle découvre près des instruments. Puis, elle se rhabille délicatement, sans plus se soucier des regards inquisiteurs. Claire a joui follement avec ces deux bandits ? En y réfléchissant, elle recommencerait bien encore une fois. De toute manière, ils semblent ne plus se préoccuper d'elle : ils savourent lentement un bon verre de scotch, en se remémorant les putes partagées ensemble ? et toutes celles qu'ils auraient bien mis dans leur lit s'ils en avaient eu l'occasion. « Tiens, voilà ton ordonnance, adorable dévergondée, tu sais que tu es bonne à niquer, toi ? » Et s'adressant à Antoine : « alors, on remet ça quand ? » « Maintenant si vous voulez, j'en ai très envie ? » répond Claire en les aguichant et en jetant son pull sur le sol ! LO 02/01/2010

  

film x gratui 1 à 4 (sur un total 74) Page de videos:  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  [Suiv >>]